Bar loader

TERRE DE MONACO : Un an déjà !

TERRE DE MONACO : Un an déjà !

Inauguration du potager de la Tour Odéon
Plateforme de financement participatif, Monaco Crowdfunding a pris l’engagement de mesurer l’impact des projets financés sur la plateforme et de faire un reporting aux contributeurs.
En ce samedi 24 juin, nombreux sont ceux qui ont répondu à l’invitation de Jessica Sbaraglia en gravissant les 140 marches pour atteindre le nouveau petit paradis terrestre de Terre de Monaco, au pied de la Tour Odéon.


Dans une joyeuse atmosphère champêtre et en présence de M. Stéphane Valeri, (soutien de la première heure) Jessica, chef d’entreprise entourée de son équipe, savoure la première année d’existence de Terre de Monaco.

Pour comprendre cette réussite, il suffit de visiter un potager de Terre de Monaco.
C’est tout un écosystème riche en découvertes qui est méthodiquement et rigoureusement conçu.


Le potager en restanques de la Tour Odéon en est un parfait exemple.
Au sommet, des ruches bourdonnent pour couvrir les caquètements de poules installées dans une volière en dessous. Au milieu de potagers parfaitement délimités et équipés de goutte à goutte, votre regard s’arrêtera sur des fleurs comestibles, des aubergines Casper (blanches comme le petit fantôme), des plants de cacahuètes,…




En ce jour d’anniversaire, Jessica a fait une surprise à ses invités : à l’entrée du potager trône sur la table des réjouissances (entre un sirop de géranium citronné, des noix de cajou et des oeufs du poulailler) une sculpture légumière en glace, réalisée par son célèbre ami Mario Amegee, champion du monde de la discipline.

L’aventure commence en 2015, lorsque Jessica, chapeau de paille sur la tête et panier à la main fait une entrée détonnante au concours de la création d’entreprise de la Jeune Chambre Internationale. Finaliste malheureuse, elle décide de se battre pour réaliser son projet, implanter une agriculture raisonnée à Monaco c'est à dire une production bio et de saison.
Convaincue par son concept d’une économie circulaire,  elle décide de créer une société « Terre de Monaco ».

Pour trouver les moyens nécessaires à son projet entrepreneurial, Jessica lance une campagne de financement participatif sur la plateforme Monaco Crowdfunding. 26 690€ de dons sont collectés auprès de 116 donateurs.
Le succès de sa campagne, ses messages en faveur du non gaspillage alimentaire et d’une production bio en circuit court, ont un impact auprès de la population monégasque et bien au-delà.
Un an plus tard, Terre de Monaco a produit près de 4 tonnes de fruits et légumes sur 1400 m2 d’exploitation agricole à Monaco, emploie 2 salariés, utilise un véhicule électrique, et vend en direct une partie de sa production au Marché de la Condamine et chez Brico-Pro.


Terre de Monaco recycle le fumier des tortues terrestres situées sur le toit du Musée Océanographique ainsi que les caisses à vin en bois provenant des caves de l’hôtel Métropole, de l’hôtel Méridien, de la boutique Dionysos Wines et de l’association monégasques des sommeliers, pour ses livraisons de légumes.
En collaboration avec la Direction de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports de Monaco, Terre de Monaco transmet aux enfants les valeurs fondamentales que la nature et son respect nous enseignent.

Plus encore, Terre de Monaco incarne cette pensée de Steve Jobs : «Soyez la mesure de la qualité. De nombreuses personnes n’ont pas l’habitude d’un environnement où ce qui est attendu, c’est l’excellence».
Alors n'hésitez pas à consulter le site de TERRE DE MONACO
Bravo Jessica ! A l’année prochaine !