Chargement...

2019 sera-t-elle l'année du « token »?

2019 sera-t-elle l'année du « token »?

crypto crowdfunding

La collecte en crowdfunding devrait atteindre 11 milliards en 2022 notamment grâce au potentiel grandissant du crowdfunding par la blockchain.
L'adoption de blockchain progressera de pair avec l’acquisition de compétences en crypto crowdfunding.


2019 pourrait bien être l'année du « token ». Semblable au principe qui régie l’ICO, la Security Token Offering est mieux réglementée et distribuée par un cadre juridique adopté dans de nombreux pays. De telles mesures contribueront à renforcer la confiance des investisseurs dans les marchés du cryptofinancement.
Les soubresauts de la politique mondiale profiteront au cryptofinancement. Le Brexit du Royaume-Uni et les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine pourraient impacter sérieusement les marchés boursiers et les investisseurs diversifieront leur épargne vers des marchés financiers décentralisés alternatifs.


Les « Security Token » sont-ils la prochaine grande évolution de la blockchain ? Contrairement à une pièce de monnaie cryptocurrency, comme le Bitcoin, ou l’Ethereum etc… un « Token » ne se limite pas à un rôle particulier ; il remplit de nombreuses fonctions (Rôle, Caractéristiques, Objectif.) dans son écosystème d’origine. Un « Token » peut octoyer à son détenteur un droit de vote sur les projets à mener ou un droit d’enrichir l’écosystème, un échange de valeur, une distribution de bénéfices ou d’intrêts, un droit d’usage de fonctionnalités, une réserve de valeurs. Ainsi, la valeur d’un jeton est proportionnelle au nombre de ses propriétés.


Il existe principalement deux types de jetons :
- le « Utility Token » qui donne accès à un produit ou un service,
- le « Security Token » considéré comme un titre de l’entreprise et assimilé à une valeur mobilière.


Il représente un actif ou une utilité qu'une entreprise possède et qu'elle donne habituellement à ses investisseurs lors d'une vente publique appelée ICO (Initial Coin Offering) ». Les ICOs sont essentiellement des ventes de masse avec un objectif financier à atteindre. N'importe qui peut investir dans le projet qui l'intéresse en achetant les « tokens » émis par le porteur de projet.
La réglementation relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la corruption s’applique aux ICOs.


La transaction est assez simple. Un investisseur peut acheter des « tokens » moyennant un prix fixé. L’investisseur reçoit le montant correspondant en « tokens » en contrepartie de son paiement en cryptomonnaies ou devises classiques (euro, dollars, livres,…) dès lors que la transaction est validée par une blockchain, et qu’un contrat atteste de cette transaction. À l'avenir, le contrat intelligent réduira la complexité, les coûts et les tâches administratives, associés aux transactions.

Enfin, une levée de fonds en ICO est 3,5 fois plus importante qu’une levée de fonds en capital-risque classique à condition que le porteur de projet dispose pour lancer l’ICO d’un budget de campagne en rapport avec l’objectif financier à atteindre.
Grâce à son réseau d'experts, Monaco Crowdfunding est votre partenaire pour vous accompagner dans votre ICO